FAITES UN PIED DE NEZ AU CANCER
CHEZ LES 18-35 ANS AU QUÉBEC

Une histoire d’amour pas banale

29 septembre 2015

Nous vous invitons à lire l'histoire pas banale de Stéphanie et Antoine, qui se sont rencontrés à l'hôpital Sainte-Justine, alors qu'ils suivaient tous les deux des traitements pour un cancer.

Stéphanie et Antoine ont accepté de nous raconter leur histoire. Une histoire de combats menés contre le cancer, mais aussi une histoire d'amour. Vive les amoureux!

Le parcours de Stéphanie:

Je me présente, je m’appelle Stéphanie Guindon et j’ai 20 ans. Je vais donc vous raconter mon histoire en quelques mots.

À l’aube de mes 17 ans, donc tout juste avant mon entrée au cégep dans le programme de soins infirmier, je reçois le diagnostic du lymphome d’Hodgkin ou encore le cancer des ganglions. On me dit tout de suite que c’est l’un des cancers les plus faciles à traiter. Parfait! Mode combat engagé! Quelques chimiothérapies par ici et par-là (un traitement court de 12 semaines), c’est le 31 octobre 2012 que l'on m'annonce ma première rémission.

Malheureusement, au mois de mai 2013, alors que je souffrais depuis un moment de douleurs à l’épaule droite, on découvre une rechute précoce de la maladie. Plus c’est précoce plus on dit que c’est agressif.

Cette fois, on essaie quatre types de protocoles de traitements, aucun ne fonctionne. Mais, toujours avec la flamme de vouloir guérir et l’espoir d’être en santé à nouveau, les médecins finissent par en trouver un qui semble bien fonctionner. Je termine ensuite les traitements avec une greffe autologue de moelle osseuse et une grande dose de radiothérapie curative. Cette fois je ne m’en suis pas sortie si facilement. J’ai été «bien maganée». Encore aujourd’hui, je vis avec quelques séquelles au poumon. Les visites à l’hôpital et les hospitalisations ne se comptent même plus. Mais, chaque jour je me dis que tout cela a valu la peine, malgré tout. Aujourd’hui, je peux apprécier chaque moment de la vie et dire merci à «l’univers» de me donner l’occasion de vivre pleinement.

 

Le parcours d'Antoine:

Je me nomme Antoine, je suis maintenant âgé de 21 ans. Laissez-moi vous raconter mon histoire.

L’annonce de mon diagnostic de Leucémie à l’âge de 17 ans a fracassé tous mes rêves de devenir joueur professionnel de basketball, ma passion. Ayant déjà été repéré par quelques universités américaines, ma carrière était presque déjà tracée. Le 9 septembre 2011, tout s’est effondré. J'ai livré un combat acharné contre la maladie durant deux ans. En plus, une pancréatite aiguë causée par une mauvaise réaction à une chimiothérapie m’a presque mis K.O. J’ai réussi à survivre grâce à mes proches et le désir qui me portait de rejouer un jour au basketball. J'ai vécu plus de 10 mois d’hospitalisations consécutives, sans compter tous les rendez-vous en externe! L’hôpital on apprend à la connaître et à être patient, vous savez! Dans le pavillon Charles-Bruneau nos infirmières sont nos amies, les enfants malades deviennent nos jeunes frères et sœurs, car cet endroit devient notre quotidien. J'ai eu la chance de rencontrer Stéphanie à l’intérieur du pavillon Charles-Bruneau de l’hôpital Sainte-Justine, lors d’une hospitalisation pour une fièvre, et je suis tombé tout de suite sous le charme.

 

Une histoire d'amour

Lors de notre première rencontre, Antoine avait le teint très verdâtre. Probablement dû au fait qu’il recevait une poche de sang au même moment! Il était loin d’être à son meilleur!. Durant l’année qui s’en est suivie, nous nous sommes côtoyés quelquefois. Au début, les rencontres se déroulaient à l’hôpital. Mais, par un beau matin du mois de juillet 2013, en allant déjeuner au restaurant, alors que nous ne nous étions pas vu depuis un moment notre couple est devenu officiel. Oui, oui un petit couple de Sainte-Justine devenu des âmes sœurs. Antoine fut très, mais très, présent pour moi lors de ma rechute et je suis si choyée d’être à ses côtés. Nous avons de nombreux projets à courts et longs termes et tout va pour le mieux. Je peux fièrement dire qu’il est l’homme de ma vie. Celui qu’on s’imagine petite fille dans nos contes de fées!!!

Plus de nouvelles

3e édition du tournoi de golf «Fuck le cancer»

Défi vélo La Coop 2018

Néz pour vivre cherche son plus grand fan de U2 pour une expérience inoubliable !!!!

4 ans déjà!

3e édition du tournoi de golf «Fuck le cancer»

Nouveau : Cartes pour les Fêtes!

Des bonbons pour la cause

Le battant

Une entrevue avec Danika-la-conquérante

Festif à la vie

20 mai 2017 : Déroulement de la journée

Le party des Grillades à Poudrette - Record mondial Néz pour vivre

Tirage Passeport pour l'espoir - LES GAGNANTS

Entrevue avec Marc-André Chabot - Jeune père de famille atteint d'un cancer testiculaire nous parle de la fondation et de l'approche du Temps des fêtes !

Médaille du service méritoire (division civile) pour Francine Laplante

MARCHÉ DE NOËL ÉPHÈMÈRE NÉZ POUR VIVRE

Entrevue avec Diane Monette - Confidences d'une maman d'un jeune qui se bat contre le cancer

Annonce d’un nouveau programme d’aide

Défi 15 jours Instantanez, du 29 septembre au 13 octobre

Aventure thérapeutique pour jeunes atteints de cancer

Entrevue avec Jay Bouvier

Le record de nez prise 2 et le Show du ciel

Une nouvelle campagne pour Néz pour vivre!

Un 1er album pour Émilie Janvier et une chanson en l'honneur de Louis-Philippe

L’engagement exemplaire de Clodine Desrochers auprès de la Fondation Néz pour vivre lui mérite une nomination pour le Prix du dépassement Métro

LE PRIX #21 en l'honneur de Jonathan Truchon

Un prix pour notre partenaire Tim Hortons en lien avec la Course Instantanez

Cocktail des Gazelles - Date reportée au jeudi 2 juin 2016

LE REPOS DU GUERRIER – Jonathan Truchon (1988-2015)

72 000$ pour la chaire de recherche Louis-Philippe Janvier de la fondation Néz pour vivre

Prix Hommage spécial pour Francine Laplante

Les Nez sont encore disponibles jusqu'au 1er novembre

La famille Massy

La première édition de la Course des Moissons a connu tout un départ!

Une histoire d’amour pas banale

Notre capitaine, Jonathan Truchon

500 000$ de la Fondation Guy Laliberté

Une application pour la communauté NPV

© 2018 Fondation Néz pour vivre
Accueil La fondation Statistiques Recherche Médicale Faire un don Ressources Événements Nouvelles